Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 11:29

Traditionnellement, on parlait de la division des moyennes entreprises au sein de la direction générale des Impôts et certains constats faits font ressortir que la structure pouvait être améliorée en l’érigeant en direction et en changeant ses configuration et organigramme en vue d’un meilleur rendement de l’impôt qu’elle gère. C’est dans ce sens que s’est tenue le 13 octobre dernier, une session de formation pour permettre aux agents de cette structure basée à Ouagadougou de s’approprier leurs activités.

Le coordonnateur du groupe de travail de la modernisation des directions des moyennes entreprises (DME), Béma Badoua Bani, directeur régional des Impôts du Centre explique que ce ne sont plus les activités traditionnelles où chacun faisait en même temps plusieurs boulots. Maintenant, il s’agit de spécialiser chaque acteur afin qu’il se consacre à ce qu’il a à faire et ne pas perdre des énergies dans l’objectif d’un meilleur rendement. Ainsi, cette session a permis de présenter aux participants la nouvelle organisation ; de partager avec eux les innovations introduites dans le cadre de la modernisation de la DME ; de susciter l’adhésion des acteurs pour une meilleure appropriation et application des modifications entreprises ; d’échanger sur les préoccupations des acteurs dans le cadre de la mise en route de la nouvelle structure.

Le directeur général des Impôts, Pr Filiga Michel Sawadogo a relevé que si la majeure partie des contribuables de la direction des grandes entreprises accomplissent de manière volontaire et régulière leurs obligations fiscales, il n’en est pas de même pour ce qui est des moyennes entreprises. Il indique que l’amélioration de leur comportement suggère la mise en place de programmes articulés autour de deux axes complémentaires. Il s’agit d’une part, de la mise en œuvre d’une stratégie de promotion, de facilitation et d’encouragement au respect des obligations fiscales et d’autre part, du renforcement des capacités de l’administration à contraindre les contribuables inciviques.

Ce sont les faiblesses constatées qui ont conduit à la mise en place de nouvelles structures afin de répondre aux exigences d’une administration fiscale moderne. Cela est le résultat d’un groupe de travail et à l’issue de ses travaux et conformément au chronogramme adopté, la nouvelle DME est opérationnelle depuis le 1er octobre dernier. Au sujet des innovations au service d’assiette, Béma Badoua Bani fait savoir que les bureaux d’accueil avaient été développés mais leur approche était insuffisante et il a été créé le service des contribuables qui s’occupera véritablement d’eux tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, en allant vers ces derniers pour s’enquérir des nouvelles.

Le pays

Partager cet article

Repost 0
Published by Le blog de l'actualité fiscale - dans Fiscalité
commenter cet article

commentaires

Présentation Du Blog

  • : Le blog de l'actualité fiscale au Burkina Faso
  • Le blog de l'actualité fiscale au Burkina Faso
  • : blog spécialisé dans l'assistance, la communication et l'information en matière fiscale
  • Contact

Profil

  • Le blog de l'actualité fiscale au Burkina
  • En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant. Nelson Mandela
  • En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant. Nelson Mandela

Recherche

Articles Récents

Pages

Catégories